Jeûne sec pour la perte de poids: est-il possible de profiter de ses bienfaits sans danger ?

Février 4, 2022

jeune-sec-1000x700.jpeg

S'abstenir de manger pendant des périodes prolongées semble déjà être un défi. Que diriez-vous de ne pas pouvoir boire non plus pendant que vous jeûnez ? Aussi fou que cela puisse paraître, ça existe, et ça s'appelle le jeûne sec.

Bien que les gens ne jurent que par ses avantages incroyables pour la santé et l'état mental, la plupart des médecins et des experts en bien-être encouragent à éviter la déshydratation à tout prix.

Qu'en est-il du jeûne sec en réalité ? Asseyez-vous et lisez la suite.

Qu'est-ce que le jeûne sec ?

Dans le cas du jeûne intermittent, vous devez arrêter complètement la prise d'aliments. Mais, boire des liquides tels que de l'eau, du thé et du bouillon de viande est non seulement autorisé, mais également recommandé. Dans le jeûne sec, vous devez également couper l'apport de liquide sous toutes ses formes.

Ne pas pouvoir manger et ne pas boire d'eau en fait la méthode de jeûne la plus stricte qui soit.

En réalité, des millions de personnes le font pendant un mois une fois par an. Pendant le mois sacré du Ramadan, qui dure entre 28 et 30 jours, les musulmans s'abstiennent de manger ou de boire du lever au coucher du soleil.

Pourquoi cela semble être une bonne idée pour certains ? Découvrons-le.

Types de jeûne sec

Jeûne sec intermittent

Le jeûne sec intermittent a trois approches principales :

  • Le jeûne sec 16/8 est l'une des méthodes les plus populaires. La seule différence avec le jeûne intermittent classique est que vous vous abstenez non seulement de nourriture, mais aussi de toute consommation de liquide.
  • Le jeûne sec 20/4 est une approche assez extrême du jeûne sec. Cela signifie que vous ne pouvez consommer des liquides et des aliments que dans un délai de 4 heures par jour et vous en abstenir pendant les 20 heures restantes.
  • Le jeûne intermittent du Ramadan ou JIR, comme son nom l'indique, est pratiqué par les musulmans pendant le mois de Ramadan. Ils doivent s'abstenir de manger et de boire entre l'aube et le coucher du soleil. Le jeûne intermittent sec dure généralement entre 11 et 16 heures. Mais dans certaines régions, comme le Groenland, où les jours du mois de Ramadan sont beaucoup plus courts, le jeûne peut durer jusqu'à 21 heures. La plupart des recherches scientifiques effectuées sur le jeûne sec sont effectuées en particulier sur les musulmans pendant le mois de Ramadan.

Jeûne sec prolongé

Un jeûne sec prolongé signifie un jeûne de plus de 24 heures.

Bien que les experts en santé établissent la limite à 24 heures, certaines personnes prétendent faire des jeûnes secs relativement réguliers de 48 à 72 heures. Certains pratiquants expérimentés du jeûne sec prétendent avoir jeûné pendant cinq jours ou plus. C'est non seulement à peine croyable, mais cela semble aussi présenter un très grand danger.

L'eau est essentielle au fonctionnement de chaque organe de notre corps. Ne pas boire d'eau pendant trois jours peut entraîner une déshydratation sévère ou même la mort, c'est donc l'occasion de dire que nous ne recommandons dans aucun cas de suivre un jeûne sec. Cela peut entraîner de graves conséquences et des problèmes de santé, et il est important de le noter.

Jeûne sec absolu

Le jeûne sec absolu signifie s'abstenir non seulement de boire, mais aussi de tout contact avec l'eau. Ne pas prendre de douche, ne pas se brosser les dents, ne même pas se laver les mains.

La théorie derrière cela est qu'une certaine quantité d'eau peut être absorbée par notre peau et le but du jeûne sec est de couper complètement l'apport de liquide.

Bien que certains minéraux, nutriments et produits chimiques peuvent être absorbés par la peau, notre épiderme cutané est résistant à l'eau, ce qui signifie que cette théorie ne doit pas être considérée comme la vérité.

Malgré tous les bienfaits du jeûne sec, faire un jeûne sec absolu pourrait bien rendre l'expérience encore plus inconfortable.

Avantages du jeûne sec

C'est évident : personne ne le fait par plaisir. Il pourrait avoir des avantages pour la santé vraiment frappants qui nous feraient au moins considérer de le suivre.

Fonction cognitive améliorée

La principale motivation pour beaucoup de gens est l'amélioration de la concentration et de la productivité.

Bien que le jeûne intermittent soit une option plus populaire, le jeûne sec peut avoir des bienfaits encore plus grands pour la fonction cognitive.

Une étude sur vingt-deux femmes et sept hommes pratiquant le jeûne sec pendant le Ramadan a été menée. L'étude a montré que les taux de concentration plasmatiques de sérotonine, de BDNF et de NGF étaient significativement plus élevés pendant le mois de jeûne du Ramadan.

La sérotonine est un agent chimique et un neurotransmetteur important dans le corps humain. On pense qu'elle aide à réguler l'humeur et le comportement social, l'appétit et la digestion, le sommeil, la mémoire et le désir et la fonction sexuels. Le manque de sérotonine peut provoquer dépression et anxiété.

Le BDNF est une protéine présente dans le cerveau. Il aide à soutenir la survie des neurones existants et encourage la croissance et la différenciation de nouveaux neurones et synapses. Le BDNF est également vital pour la mémoire à long terme.

Le NGF est impliqué dans la croissance, la maintenance, la prolifération et la survie des cellules nerveuses. Il est, en fait, essentiel pour la survie et le maintien des neurones sympathiques et sensoriels, car ils subissent l'apoptose en son absence. En plus de ses nombreux bienfaits pour le cerveau et notre fonctionnement cognitif, plusieurs études récentes suggèrent que le NGF est également impliqué dans d'autres voies que celles qui régulent le cycle de vie des neurones.

Perte de poids

Étant donné que pendant le jeûne sec, vous ne consommez AUCUNE calorie, cela peut sembler un avantage évident.

Mais il a une certaine magie parce qu'il est incroyablement efficace pour brûler les graisses.

Premièrement, le jeûne sec, ainsi que le jeûne ordinaire, aide à perdre du poids en raison de la restriction calorique. Toute perte de poids est obtenue grâce à la même équation : vous perdez du poids si vous brûlez plus de calories que vous n'en consommez.

Deuxièmement, le jeûne est lié à la lipolyse, qui consiste essentiellement à brûler les graisses.

En faisant baisser l'insuline et en augmentant les niveaux d'hormone de croissance, il augmente également la libération de l'hormone brûleuse de graisse appelée norépinéphrine (noradrénaline). Par ces changements hormonaux, le jeûne augmente votre taux métabolique.

Peut améliorer les taux de cholestérol

Un autre bienfait important de ce type de jeûne a été montré par les résultats incroyables en termes d’augmentation du bon cholestérol d’une étude menée sur des sujets pratiquant le jeûne sec du Ramadan.

Les niveaux de lipoprotéines de haute densité (HDL) ont augmenté de 30 à 40 %. C'est certainement une bonne nouvelle, car des niveaux élevés de cholestérol HDL peuvent réduire le risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Le « bon » cholestérol absorbe le « mauvais » cholestérol et le ramène au foie. Le foie l'évacue ensuite du corps.

Effets anti-inflammatoires

Le jeûne sec a des bienfaits anti-inflammatoires prouvés. Les jeûnes du Ramadan sont associés à des concentrations significativement plus faibles de marqueurs inflammatoires tels que la CRP, l'IL-6 et le TNF-α.

La CRP est une protéine dont les concentrations circulantes augmentent en réponse à l'inflammation. Des niveaux élevés de CRP peuvent être liés à un risque plus élevé de diabète, d'hypertension et de maladies cardiovasculaires.

L'IL-6 stimule les processus inflammatoires et auto-immuns dans de nombreuses maladies telles que le diabète, l'athérosclérose, la dépression, la maladie d'Alzheimer, le cancer de la prostate et la polyarthrite rhumatoïde.

Le TNF-α est une protéine de signalisation cellulaire impliquée dans l'inflammation systémique. Le dérèglement de la production de TNF a été impliqué dans diverses maladies humaines, notamment la maladie d'Alzheimer, le cancer, la dépression majeure, le psoriasis et les maladies inflammatoires de l'intestin.

Bon pour les os

Une étude a montré que les changements dans les pratiques alimentaires pendant le Ramadan (jeûne intermittent sec) modulaient la sécrétion de PTH selon un schéma qui pourrait être bénéfique pour la santé des os.

La PTH, également appelée parathormone, est une hormone sécrétée par les glandes parathyroïdes qui régulent le calcium sérique par ses effets sur les os, les reins et l'intestin.

Prévient les maladies coronariennes

Les maladies coronariennes (Coronary Heart Disease ou CHD en anglais) se développent lorsque les artères coronaires deviennent trop étroites.

Les artères coronaires sont les vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur en oxygène et en sang.

La maladie coronarienne a tendance à se développer lorsque le cholestérol s'accumule sur les parois des artères, créant des plaques. Ces plaques provoquent un rétrécissement des artères, ce qui réduit le flux sanguin vers le cœur. Un caillot peut parfois obstruer la circulation sanguine, provoquant de graves problèmes de santé.

Une étude sur 82 volontaires ayant des antécédents de maladie coronarienne, de syndrome métabolique ou de maladie vasculaire cérébrale a été menée. Les volontaires pratiquaient un jeûne sec de façon intermittente pendant le Ramadan.

Les résultats ont montré une amélioration significative du score de risque de maladie coronarienne sur 10 ans et d'autres facteurs de risque cardiovasculaire tels que le profil lipidique, la pression artérielle systolique, le poids, l'IMC et le tour de taille.

Jeûne sec et autophagie

Qu'est-ce que l'autophagie ?

L'autophagie est un processus de renouvellement cellulaire durant lequel des cellules ou des parties de cellules endommagées sont retirées et remplacées, créant ainsi une cellule plus saine et plus fonctionnelle.

L'autophagie joue un rôle d'entretien et peut éliminer les structures cellulaires endommagées (telles que les mitochondries, le réticulum endoplasmique et les peroxysomes) en éliminant les parties cellulaires endommagées. L'autophagie peut également éliminer les agents pathogènes intracellulaires et est considérée comme un mécanisme de survie.

Une autre façon populaire d'expliquer l'autophagie est que lorsque vous arrêtez de manger comme lors d’un jeûne sec et que votre système digestif n'est pas chargé, votre corps a plus de « temps et d'énergie pour s'occuper du renouvellement cellulaire ». Outre ses bénéfices pour la perte de poids, le jeûne sec pourrait donc avoir bien d’autres bienfaits encore.

Quel est le lien entre l'autophagie et le jeûne sec ?

L'autophagie peut être induite par la famine, en particulier par une augmentation du glucagon. Lorsque nous mangeons, nos niveaux d'insuline augmentent et nos niveaux de glucagon diminuent.

À l'inverse, lorsque nous ne mangeons pas ou que nous jeûnons, nos niveaux d'insuline diminuent et nos niveaux de glucagon augmentent. Cette augmentation du glucagon est connue pour être l'un des stimulateurs les plus efficaces de l'autophagie.

Bien qu'aucune recherche scientifique ne la soutienne, il existe une théorie selon laquelle le jeûne sec augmente l'autophagie trois fois plus que le jeûne ordinaire.

Comme dit précédemment, la théorie populaire expliquant comment l'autophagie est liée au jeûne est que lorsque le corps n'est pas chargé et occupé à digérer les aliments, il investit l'énergie dans l'auto-réparation.

Lorsque nous buvons de l'eau, notre corps est encore occupé par le métabolisme de l'eau (absorption, miction, etc.).

Ne pas consommer de nourriture ni aucun liquide, en théorie, fait donc augmenter l'autophagie et ses bienfaits.

Résultats du jeûne sec

Le jeûne sec vous apporte les bénéfices de la perte de poids, de l'amélioration du taux de cholestérol, des effets anti-inflammatoires, de la baisse de la tension artérielle et d'autres, comme mentionné ci-dessus.

La perte de poids rapide est peut-être le plus intéressant puisque chaque jour de jeûne sec peut entraîner une perte de poids de 1,3 kg. Cela signifie qu'en 5 jours de jeûne sec, vous pouvez perdre jusqu'à 6,8 kg. Ce serait principalement une simple perte de liquides, mais les résultats seraient tout de même très visibles.

Ainsi, après avoir rompu le jeûne sec, une grande partie du poids perdu revient, ce qui signifie que le jeûne sec n'est pas la méthode la plus durable pour perdre du poids.

Dangers du jeûne sec et précautions de sécurité

Une fois que tous les avantages ont été nommés, une question fondamentale apparaît : « Le jeûne sec est-il sûr ? ».

Chaque article sur la perte de poids que vous voyez, chaque médecin ou expert en bien-être que vous rencontrez vous dira de toujours boire suffisamment d'eau.

C'est pourquoi le jeûne sec et l'amélioration de la santé dans la même phrase peuvent sembler vraiment étranges et contre-intuitifs.

Cette approche de régime extrême a vraiment ses dangers. Le danger numéro un est, bien sûr, la déshydratation.

Trois jours sans eau peuvent être mortels.

Il est essentiel de noter qu'il est important de boire de l'eau et d'uriner, car de cette façon, vous vous débarrassez des molécules néfastes (toxines) que votre corps fabrique pendant ces jours.

Le jeûne sec peut être extrêmement dangereux si : 

  • Vous êtes enceinte ou allaitez.
  • Vous le faites pendant des périodes prolongées (plus de 24 heures).
  • Vous prenez des médicaments (car l'eau est nécessaire pour que le médicament fonctionne et la prise de médicaments sans eau peut présenter un danger pour vos reins et votre foie).
  • C'est la première fois que vous essayez un type de jeûne (intermittent), peu importe le type.
  • Vous êtes exposé(e) à la chaleur.
  • Vous avez des problèmes de santé chroniques
  • Vous réalisez des entraînements quotidiens

Stades du jeûne sec

1° Stade du glycogène

Même si vous ne consommez ni eau ni nourriture, votre corps a besoin d'énergie pour fonctionner. Une fois que vous n'avez plus de sucre dans le sang, votre corps commence à utiliser du glycogène pour l'énergie. C'est le premier stade du jeûne sec. Ce stade prend environ une journée, car les réserves de glycogène durent environ 24 heures. Cela dépend aussi de votre niveau d'activité physique pendant votre jeûne sec. 

La durée élevée de 24 heures qui peut être nécessaire pour compléter ce stade fait que cela n’a en général pas le temps de se produire lors d’un jeûne intermittent. Effectivement, sa durée ne va pas au-delà de 20 ou 21 heures et un jeûne de plus de 24 heures est catégorisé comme un jeûne prolongé.

La plupart prétendent que ce stade est le plus difficile. C'est peut-être parce que l'utilisation du glycogène au lieu de la graisse pour l'énergie signifie produire moins d'eau métabolique, donc avoir plus soif.

2° Stade de la combustion des graisses

Une fois que votre corps a utilisé tout le glycogène, il est temps de brûler les graisses, l'ultime réserve d'énergie.

Lorsque l'état de combustion des graisses commence, les pratiquants du jeûne sec ont tendance à avoir moins soif, car le corps commence à utiliser l'eau métabolique des cellules graisseuses brûlées.

Un raccourci vers ce stade serait de s'adapter à un régime cétogène avant de commencer un jeûne sec, afin de profiter de ses bienfaits plus rapidement.

Lorsque vous entrez en cétose et que votre corps s'est habitué à brûler les graisses comme carburant, l'expérience du jeûne sec, initialement désagréable, peut devenir un peu plus facile.

Jeûne sec vs jeûne hydrique

Le jeûne hydrique signifie s'abstenir de nourriture ou d'autres boissons que l'eau pendant certaines périodes.

La première différence évidente entre les deux est que pendant un jeûne sec, vous ne consommez RIEN, pas même de l'eau. Et cela, bien sûr, le rend beaucoup plus extrême.

Le jeûne sec peut présenter un plus grand danger, mais on lui attribue aussi plus de bienfaits pour la santé. Fait intéressant, beaucoup de gens affirment qu'ils ont moins faim avec le jeûne sec par rapport au jeûne hydrique.

En fin de compte, il s'agit d'essayer les deux pour vous-même et de voir ce qui fonctionne le mieux.

FAQ

Peut-on faire de l'exercice pendant le jeûne sec ?

Faire de l'exercice pendant un jeûne sec peut avoir de graves conséquences. Vous voulez éviter la perte d'eau, afin de ne pas vous déshydrater. Si vous pratiquez un jeûne sec intermittent, les exercices de faible intensité ne sont peut-être pas une si mauvaise chose, mais assurez-vous qu'ils restent faciles.

L'exercice intense sans boire d'eau peut vous mettre en danger et n'est pas recommandé.

Combien de temps peut-on jeûner sans eau ?

Se priver d'eau pendant trois jours peut être fatal.

Bien que certains pratiquants du jeûne sec prétendent s'être abstenus d'eau jusqu'à 5 jours et s'être sentis parfaitement bien, ce n'est vraiment pas recommandé.

Un débutant ne doit pas commencer par un jeûne intermittent sec de plus de 12 heures et ne doit en aucun cas dépasser 24 heures.

L'essentiel

Avec autant de gens qui ne jurent que par ses bienfaits pour la santé, cela vous rend au moins curieux d'essayer.

Le jeûne sec intermittent, si des précautions de sécurité sont prises, pourrait apporter des avantages supplémentaires pour la santé.

Cependant, il faut se préparer soigneusement pour un jeûne sec, car se passer d'eau pendant plus de 24 heures peut être extrêmement dangereux.

Devriez-vous l'essayer ? C'est à vous de le décider. N'oubliez pas de rester intelligent et prudent.

Partager

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Commentaire envoyé

Commentaire envoyé. Il sera examiné et approuvé sous peu.

Découvrez comment DoFasting va améliorer votre vie

Découvrez ce qui fonctionne pour vous grâce à ce quiz de 60 secondes approuvé par nos experts et offrez-vous un assistant de jeûne personnel et révolutionnaire.

Commencer le quiz
Image de premier plan

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services et l'expérience des visiteurs. Vous pouvez modifier ou retirer vos préférences à tout moment. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité