Le jeune 36h (jeûne du moine) : Le seul guide dont vous aurez besoin

Avril 4, 2022

jeune-36h-1000x700.jpg

Les différents types de jeûne intermittent vont du jeûne pour débutants aux formes de jeûne plus avancées. Le jeune 36h est destiné aux pratiquants du jeûne les plus avancés, en raison de la durée extrêmement longue de la fenêtre de jeûne.

Parmi les avantages pour la santé, nous citons l'allongement de la durée de vie, la réduction du risque de cancer et le renforcement de l'immunité.

Dans cet article, nous allons explorer tout ce que vous devez savoir sur le jeûne de 36 heures.

  • Qu'est-ce qu'un jeûne de 36 heures ?
  • 4 étapes pour suivre le jeûne de 36 heures en toute sécurité
  • 5 avantages pour la santé d'un jeûne de 36 heures
  • Peut-on consommer du bouillon d'os pendant le jeûne de 36 heures ?
  • Que manger après un jeûne de 36 heures ?
  • Existe-t-il des effets secondaires autour du jeûne de 36 heures ?
  • Qui ne devrait pas envisager de suivre le jeûne de 36 heures ?

Qu'est-ce qu'un jeune 36h ?

Le jeûne de 36 heures, également connu sous le nom de jeûne du moine, est une méthode de jeûne intermittent qui implique un jeûne prolongé sur une période de 36 heures. Ce plan de jeûne particulier ne doit être tenté que par des utilisateurs expérimentés !

Comme toutes les méthodes de jeûne intermittent, il aide à perdre du poids en réduisant leur apport calorique et en induisant un état métabolique dans le corps, appelé cétose, qui favorise la perte de graisse.

Le jeûne du moine présente de nombreux autres avantages, en plus de sa capacité à aider le pratiquant à réduire son poids de façon significative.

Le régime du moine peut s'adapter à de nombreux styles de vie, mais il est courant de commencer le jeûne le lundi soir, en prenant son repas du soir, puis de jeûner jusqu'au mercredi matin. 

Pendant le jeûne de 36 heures, certaines boissons sans calorie, comme l'eau, le thé non sucré et le café non sucré, peuvent être consommées, mais aucun autre aliment n'est autorisé.

Il peut être pratiqué chaque semaine pour stimuler la perte de poids, favoriser la combustion des graisses et améliorer la santé générale.

4 étapes pour suivre le jeûne de 36 heures en toute sécurité

Lorsqu'il s'agit d'un régime de jeûne intermittent, il est essentiel que vous suiviez la méthode en toute sécurité pour vous assurer de rester en bonne forme et en bonne santé tout en réduisant considérablement votre apport calorique.

Vous trouverez ci-dessous des étapes à suivre pour pratiquer le jeûne du moine en toute sécurité.

  1. Progressez vers le jeûne prolongé

Au début, votre corps peut trouver le jeûne prolongé trop difficile. Pour atteindre le jeûne du moine, il est préférable de pratiquer d'abord d'autres méthodes de jeûne intermittent pour habituer votre corps à ce jeûne périodique.

Il existe de nombreuses méthodes de jeûne intermittent qui peuvent aider votre corps à s'habituer à des périodes de jeûne prolongées. Parmi celles-ci, citons la méthode 12:12, la méthode 14:10, le jeûne intermittent 16/8, le régime du guerrier, le jeûne d'un jour sur deux, l'OMAD (Un Repas Par Jour) et le jeûne de 24 heures.

Nous conseillons de commencer par un jeûne moins difficile et d'augmenter chaque semaine pour réduire les effets secondaires ressentis pendant la période de jeûne, comme les maux de tête et les petites fringales occasionnelles.

  1. Procurez-vous une application de jeûne pour le suivi de vos progrès

Lorsque vous commencerez votre jeûne de moine, vous constaterez que le suivi de votre consommation de boissons sans calories ainsi que de votre consommation de calories pendant le reste de la semaine peut vous aider à rester sur la bonne voie.

Une application de jeûne peut vous aider à vous assurer que vous buvez des quantités adéquates pendant votre jeûne et que vous consommez une quantité normale de calories les jours où vous mangez.

Notre application DoFasting vous permet de suivre facilement votre jeûne et vous propose une liste interminable de recettes à essayer une fois votre jeûne terminé.

  1. Consommez des boissons et restez hydratés ainsi que rassasiés

Il est important, pendant vos jours de jeûne, de rester correctement hydraté. Cela signifie qu'il faut boire suffisamment d'eau et de boissons sans calories tout au long de la période pour maintenir votre niveau d'hydratation.

En plus d'assurer l'hydratation, la consommation d'eau peut aider à freiner les envies de manger tout au long du jeûne.

Boire du café ou du thé non sucré vous apportera de la caféine, ce qui vous aidera à vous concentrer, ce qui peut être difficile lorsque vous mangez moins de calories.

  1. Planifiez à l'avance le repas de rupture du jeûne de 36 heures

Le repas de rupture du jeûne doit être soigneusement planifié à l'avance. Il y a deux raisons à cela. La première est que vous ne risquez pas de vous gaver après une si longue période sans nourriture et d'infliger un choc à votre organisme.

La seconde est que votre système digestif n'a pas eu à digérer depuis longtemps et qu'un repas composé d'aliments faciles à digérer est nécessaire pour faciliter la digestion.

Planifiez ce repas avant même de commencer votre jeûne.

5 avantages pour la santé d'un jeûne de 36 heures

Suivre un jeûne de moine une fois par semaine présente de nombreux avantages pour la santé. Nous avons résumé pour vous ci-dessous 5 avantages de ce type de jeûne intermittent.

  1. Une perte de poids accentuée et progressive

La perte de poids est le principal avantage de toutes les méthodes de jeûne intermittent. Cette organisation alimentaire favorise la perte de poids de plusieurs façons.

La première façon est la restriction calorique imposée au corps. En raison des heures passées à jeûner, vous mangez normalement pendant au moins une partie de votre semaine.

La réduction de la consommation de calories est l'objectif principal de tout régime amaigrissant, car un déficit calorique permet à votre corps de brûler plus de calories qu'il n'en consomme.

Le deuxième moyen est l’amélioration et le boost du métabolisme qu’on observe fréquemment lors de tout type de jeûne de courte durée. Un boost de votre métabolisme aide votre corps à brûler l'excès de graisse et à développer la masse corporelle maigre.

Enfin, pendant une période de jeûne de plus de 12 heures, le corps entre souvent  dans un état métabolique appelé la cétose. Cet état pousse le corps à brûler les graisses à la place du sucre sanguin comme carburant, ce qui contribue à réduire encore une fois votre graisse.

  1. Le jeûne prolongé incite à l'autophagie 

L'autophagie, ou auto-alimentation, est un processus naturel de l'organisme qui permet l'élimination des cellules dysfonctionnelles et la régénération de cellules plus récentes et plus saines.

Le renforcement de l'autophagie est bénéfique pour l'organisme à plusieurs égards. Il s'agit notamment d'une longévité accrue, d'une réduction du risque de cancer, d'une protection contre certaines maladies du foie et de la prévention du développement de maladies neurodégénératives.

  1. Le jeûne contribue à améliorer le taux de sucre dans le sang

Le jeûne intermittent est favorable à la régulation des taux élevés de sucre dans le sang.

En raison des périodes de jeûne prolongées pendant lesquelles la consommation de nourriture, et donc de sucre, est réduite au minimum, la glycémie ne connaît pas de pics aussi fréquents, ce qui aide le corps à réagir de manière plus saine aux niveaux de sucre dans le sang.

Comme la période de jeûne entraîne une baisse de la glycémie, il est conseillé de veiller à rester hydraté et, en cas de glycémie extrêmement basse, de prendre des mesures pour remédier à ces symptômes.

  1. Le jeûne participe à la santé cardiovasculaire

Le jeûne intermittent, et le jeûne du moine en particulier, est connu pour améliorer la santé cardiovasculaire, en aidant à prévenir les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, comme les maladies cardiaques.

Le jeûne contribue à améliorer les indicateurs d'une mauvaise santé cardiaque, comme l'hypertension artérielle.

Des études suggèrent que le jeûne à court terme peut améliorer les niveaux de cholestérol LDL dans le sang. La réduction des niveaux de ce type de cholestérol peut contribuer à une bonne santé cardiaque et réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires comme les cardiopathies.

  1. Le jeûne prolongé peut prévenir le diabète de type 2

En plus de la régulation des niveaux de sucre dans le sang, le jeûne de 36h peut également contribuer à la gestion et à la prévention du développement du diabète de type 2.

Un meilleur contrôle de la glycémie entraîne une réponse plus saine, ce qui signifie que les niveaux d'insuline et le diabète de type 2 peuvent être mieux gérés.

Cette réponse améliorée à la glycémie peut prévenir la résistance à l'insuline, ce qui permet d'éviter que les gens qui jeûnent ne développent ce type de diabète en premier lieu.

Peut-on consommer du bouillon d'os pendant le jeûne de 36 heures ?

Le bouillon d'os est un sujet de débat dans le domaine du jeûne. Si certains affirment qu'il peut être consommé pendant la période de jeûne, il rompt techniquement le jeûne si vous consommez 50 kcal ou plus et sa consommation doit donc être examinée.

Le Dr. Jason Fung (Expert du jeûne intermittent et intervenant chez dietdoctor.com) recommande de boire du bouillon d'os pendant le jeûne afin de reconstituer les électrolytes perdus et d'éviter la déshydratation pendant la période prolongée de jeûne, tout en aidant à atténuer les fringales.

Le bouillon d'os contient également beaucoup d'acides aminés, dont la glycine, qui aide à maintenir des niveaux d'insuline sains pendant le jeûne.

Que manger après un jeûne de 36 heures ?

Lorsqu'il s'agit de rompre le jeûne, il est important de commencer par un petit repas composé d'aliments faciles à digérer. Cela permet de faciliter la remise en route de votre système digestif après une longue période d'inactivité.

Par ailleurs, si vous mangez un repas abondant immédiatement après le jeûne, vous risquez de vous empiffrer et d'adopter des habitudes alimentaires malsaines.

Aliments à privilégier pour rompre un jeûne de 36 heures

Que manger apres un jeune de 36h ? Nous avons déjà évoqué certaines des vertus du bouillon d'os, et ce sont ces avantages qui en font un bon moyen de rompre le jeûne ainsi qu'un aliment possible à consommer pendant le jeûne. 

Découvrez progressivement et essayez plus de recettes de bouillon d'os.

Les aliments fermentés, les graisses saines comme l'huile d'olive extra vierge ou l'huile de coco, les protéines pour prévenir la perte musculaire, les légumes pour refaire le plein de nutriments et les céréales complètes sont d'autres aliments doux et faciles à digérer que vous pouvez consommer dans votre repas après le jeûne.

Bien que les légumes et les céréales complètes soient considérés comme de bons aliments à consommer après la rupture du jeûne, vous pouvez les consommer après les autres aliments de cette liste pour permettre à l'organisme de se réadapter avant de réintégrer beaucoup de fibres dans votre alimentation.

Aliments à éviter lors de la rupture du jeûne de 36 heures

Il y a beaucoup d'aliments sains et nutritifs que vous pouvez consommer lorsque vous recommencez à manger, mais il y en a aussi beaucoup que vous devez éviter.

Ces aliments ont tendance à avoir une faible valeur nutritive et sont fortement raffinés, ce qui en fait des calories inutiles, ou ils sont riches en sucre, ce qui peut provoquer un pic de glycémie massif après un jeûne. Ces aliments sont les suivants

  • La consommation d'alcool
  • Les bonbons
  • les produits laitiers
  • Les aliments rapides ou transformés
  • Les jus de fruits
  • Viande pressée
  • Viande rouge
  • Céréales raffinées
  • Boissons gazeuses
  • Divers aliments sucrés

Existe-t-il des effets secondaires autour du jeûne de 36 heures ?

Jeûner pendant 36 heures peut être difficile pour l'organisme. Comme il s'agit de l'une des périodes de jeûne les plus longues, il existe quelques effets secondaires que vous pouvez ressentir en suivant ce régime.

Bien qu’ils ne soient pas propres au jeûne des moines, ils peuvent être amplifiés par les périodes de jeûne extrêmement longues.

  • Les fringales : Une longue période sans nourriture vous fera évidemment ressentir la faim. Vous pouvez contourner ce problème en optant pour des coupe-faim si vos fringales ne sont pas maîtrisées.
  • Mauvaise haleine 
  • Fatigue et manque d'énergie : La consommation de caféine peut neutraliser ce facteur pendant un court moment.
  • Déshydratation : C'est un réel danger du jeûne des moines, c'est pourquoi il est important de boire beaucoup d'eau pendant le jeûne.
  • Troubles du sommeil : Si vous souffrez déjà de problèmes de sommeil, vous devez éviter le jeûne intermittent.
  • Instabilité - Un estomac vide a tendance à provoquer des changements d'humeur.
  • Problèmes digestifs
  • Les excès alimentaires :

Il est important que votre premier repas après un jeûne n'encourage pas les excès alimentaires ; évitez donc les aliments raffinés qui peuvent créer une dépendance.

Bien qu'il y ait des effets secondaires constatés par certains pratiquants, les avantages pour la santé et la perte de poids résultant en valent la peine si vous parvenez à maîtriser ces effets secondaires dans le long terme.

Qui ne devrait pas envisager de suivre le jeûne de 36 heures ?

Il existe un certain nombre de personnes qui ne devraient pas essayer le jeûne du moine ou qui ne devraient utiliser cette méthode que sous contrôle médical. Voici ce groupe de personnes : 

  • les femmes enceintes ou les personnes qui allaitent
  • toute personne souffrant d'une maladie qui sera accentuée par les restrictions caloriques et le jeûne.
  • les personnes qui prennent certains médicaments qui doivent être pris en compagnie de leurs repas.
  • Toute personne ayant des antécédents de troubles alimentaires.

Conclusion

Le jeûne du moine consiste à ne consommer que des boissons sans calories pendant 36 heures d'affilée. Les recherches suggèrent que le jeûne 36h perte de poids favorise la combustion des réserves de graisse comme carburant plutôt que le glucose sanguin.

Le jeûne présente d'autres avantages pour la santé et peut être pratiqué en toute sécurité en suivant les conseils énumérés dans ce guide détaillé.

Le jeûne du moine comporte certains effets secondaires, mais la plupart peuvent être réduits au minimum et diminuent au fur et à mesure que votre corps s'adapte au jeûne.

Certaines personnes ne devraient pas essayer le jeûne intermittent, mais ce régime reste sans danger pour la plupart des personnes en quête d’une bonne santé et un bien-être inédit.

Partager

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Commentaire envoyé

Commentaire envoyé. Il sera examiné et approuvé sous peu.

Découvrez comment DoFasting va améliorer votre vie

Découvrez ce qui fonctionne pour vous grâce à ce quiz de 60 secondes approuvé par nos experts et offrez-vous un assistant de jeûne personnel et révolutionnaire.

Commencer le quiz
Image de premier plan

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services et l'expérience des visiteurs. Vous pouvez modifier ou retirer vos préférences à tout moment. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité